Accéder à un établissement bancaire avec un handicap ou une maladie

ACTION REQUISE CLIQUEZ
NOUVELLE LOI
25 mai 2018
C’est le moment de pouvoir compter sur vous !!
22 juin 2018
Voir tout

Accéder à un établissement bancaire avec un handicap ou une maladie

Les établissements Français, quels qu’ils soient, devraient être capables de recevoir toutes sortes de personnes, qu’elles soient à pieds ou en fauteuil, ou encore avec des béquilles. Ainsi, on ne devrait rencontrer aucune difficulté, du parking jusqu’au bureau du 2ème étage, en passant aux guichets, si l’on est handicapé.

Des consignes ont été données, notamment les dimensions des portes, pour faciliter l’accès aux fauteuils roulants, ou encore l’intensité des éclairages et les rappels visuels. Bien sûr, de nombreuses mesures ont été mises en place, et pour les banques, c’est la même chose.

Les guichets de retraits disposent de touches avec des repères en reliefs pour les mal et non-voyants. Certaines banques ont même été jusqu’à installer un système de guidage audio. Toutes les agences ne sont pas encore équipées et adaptées, de fait, des solutions alternatives adaptées sont à dispositions pour la clientèle handicapée.

La consultation de son compte à distance

Pour aider au mieux sa clientèle handicapée, la banque peut proposer un mode de consultation par téléphone, afin que les mal et non-voyants puissent bénéficier des même services et conseils que la clientèle non handicapée. Il y a également la consultation des relevés de comptes fournis en braille, depuis plusieurs années maintenant. Ce n’est pas tout, car il existe aussi sur les sites Internet des normes prenant en compte les handicaps visuels, auditifs et moteurs.

 

L’utilisation des moyens de paiements

Pour faciliter les moyens de paiements, la banque peut voir avec vous pour trouver des solutions adaptées à votre situation. Un exemple : les malvoyants peuvent obtenir une réglette avec des cases vides à remplir pour leurs chèques.

L’obtention d’un crédit

Les crédits sont également disponibles pour les personnes en situation de handicap, et comme pour tout crédit, il faudra être capable d’assurer le remboursement. L’établissement ne prendra en compte que vos revenus, qu’il estime sûrs, pour calculer votre capacité d’endettement.

Il faudra aussi une assurance emprunteur, car en fonction de votre situation, il vous sera peut-être difficile de trouver une couverture au tarif adapté. Il existe également un dispositif nommé “AERAS” signifiant “Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé“, que vous pouvez demander selon votre handicap.

Vous pouvez vous renseigner auprès des banques en ligne : le comparateur Détective Banque, peut par exemple trouver la banque qu’il vous faut, avec les services adaptés qu’il vous faut. Quoi qu’il en soit, prenez le temps de bien regarder les services proposés par les différents établissements bancaires, afin de pouvoir trouver celui qui saura vous proposer des dispositifs les plus adaptés à votre situation.

Ancien Posts

priscille
priscille
Présidente et Fondatrice de l'ASSOCIATION ENTRE4ROUES. Rédactrice en chef, Beauty Fly And Co.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.