Paralympiques : handicapés et sportifs de haut niveau
13 février 2018
Comment comprendre la transpiration
Comprendre le processus de transpiration
22 février 2018
Voir tout
salle de bain handicapée

salle de bain handicapée

Aménager une salle de bain pour personnes en fauteuil roulant

Les personnes en fauteuil roulant ont besoin d’un habitat adapté à leurs besoins. Dans cet article, nous allons nous intéresser particulièrement à la salle de bain. Découvrez comment aménager une salle de bain adaptée aux personnes en fauteuil roulant ?

En France, on compte environ 850 000 personnes ayant une mobilité réduite. Pour que ces personnes soient davantage autonomes, il est crucial de repenser l’environnement. Et tout commence par la salle de bain et les toilettes.

Des portes bien larges

Tout d’abord, il faut remplacer les portes par celles qui ont au moins 80 cm de largeur. Surtout, gardez 77 cm disponible avec le vantail ouvert à 90°.

De plus évitez les seuils, ou au pire, réalisez-les en bords arrondis et 2 cm de haut au maximum. Sinon, les fauteuils roulants pourraient se bloquer facilement à l’entrée de la salle de bain.

Il est également nécessaire d’employer des poignées de porte à la portée de tous, c’est-à-dire facilement atteignable même pour une personne assise. D’abord, évitez les poignées de type bouton. Ensuite, placez-les au moins à 40 cm de l’angle rentrant du mur.

Un espace pour manœuvrer en fauteuil

Les dimensions d’un fauteuil roulant standard sont de 125 x 75 cm. Ainsi, il vous faut au moins 1,50 m de diamètre au cœur de votre salle de bain afin qu’un fauteuil de cette catégorie puisse soit manœuvrable.

Implémentez également sur vos murs des poignées de préhensions : elles seront d’une très grande utilité aux personnes à mobilités réduites.

Retirer la baignoire

L’étape suivante consiste à retirer la baignoire. En effet, cet équipement est très problématique pour les personnes âgées et/ou handicapées : elle est source numéro un des accidents (chutes) dans la salle de bain.

La solution optimale est alors de réaliser une douche à l’italienne. Toujours sans seuil, ce type de douche doit être facilement accessible. L’utilisation des poignées de préhensions est là aussi conseillée. Un système antidérapant est aussi nécessaire. Il faut également implémenter un siège de douche si ladite personne n’a pas la capacité à se tenir debout longtemps pendant sa douche.

Cependant, il existe aussi des baignoires adaptées, surtout utilisées quand la personne handicapée a besoin de soins hydrothérapeutiques : les baignoires à porte. Ce type de baignoire est plus sécurisant car elle dispose également d’un siège intégré évitant ainsi la position couchée et les éventuels glissements. Des modèles encore plus poussés disposent d’un système de relevage assisté pour les personnes qui doivent être allongées dans la baignoire.

Un WC plus accessible aux personnes handicapées

Un WC pour personne handicapée nécessite de l’espace pour manœuvrer un fauteuil roulant et faire le passage fauteuil-toilette aussi aisément que possible. Ainsi, privilégiez au moins 0,80 x 1,30 m sur les côtés de votre WC.

Il existe également des WC encore plus adaptés aux personnes à mobilité réduite afin qu’elles puissent s’asseoir et se relever du WC plus facilement. Ils sont dotés d’une télécommande ajustant la hauteur de la cuvette et de la chasse d’eau.

Ancien Posts

priscille
priscille
Présidente et Fondatrice de l'ASSOCIATION ENTRE4ROUES. Rédactrice en chef, Beauty Fly And Co.

Laisser un commentaire