Lieu symbolique, le château de Lesdiguières vous raconte son histoire…

S’adapter pour continuer à faire son potager sans douleurs suplémentaires
9 novembre 2017
victime
Les victimes handicapées
20 décembre 2017
Voir tout
chateau

chateau

le château de Lesdiguières vous raconte son histoire

Au pied du massif de l’Oisans, sur la route de Napoléon tout près de Grenoble, le domaine de Vizille représente l’un des plus fabuleux et prestigieux trésors du Dauphiné. Un patrimoine historique incontesté et incontournable qui accueille plus de 800 000 visiteurs par an. Ce domaine chargé d’histoire est également un lieu unique, non seulement par le musée de la Révolution Française qu’il abrite depuis 1983, mais également par la beauté de son parc de 100 hectares labellisé « Jardin Remarquable ». Lieu symbolique, le château de Lesdiguières vous raconte son histoire…

Le château


Nous sommes au début de la Renaissance, les guerres de religion perdurent, la vallée de la romanche située aux portes de la Savoie reste une place-forte très convoitée et souvent prise d’assaut. A Vizille, alors que château Delphinal construit en 1339 commence à tomber en ruines, François de Bonne, Seigneur des Diguières, conseiller du roi Henri IV, commandant en chef de l'armée de Piémont et Savoie, rachète le domaine royal et ses terres. Homme d’affaires visionnaire et dernier connétable de France, le Duc de Lesdiguières, décide de construire son château dès 1600, sur cette ancienne forteresse afin d’asseoir son statut et montrer sa puissance par le contrôle de la route des alpes.
La construction du château s’achève en 1619 et restera dans la famille jusqu’en 1780, date à laquelle le château sera racheté par Claude Perrier, riche industriel qui le transformera en manufacture de toiles peintes dans un premier temps puis en manufacture de coton. Quelques années plus tard, en 1788, Vizille devient le « Berceau de la Révolution ».
Après une tentative de coup d’état, le Roi Louis XVI décide de réduire les prérogatives et attributions politiques des parlements locaux afin de réinstaurer une monarchie absolue. Les Grenoblois s’insurgent, lançant tuiles et pierres sur l’armée Royale. Cette journée de révolte, appelée « la journée des tuiles » entraîne les prémices de la révolution.
C’est Claude Perrier, personnage aux idées libérales et grandes ambitions politiques, qui lance le mouvement révolutionnaire. Pour se faire, il réunit secrètement, le 21 juillet 1788 dans la salle du jeu de paume de Vizille l’assemblée des 3 ordres (Clergé, Noblesse et Tiers-Etat) afin de réclamer la convocation des Etats généraux. La Révolution se met en marche et le Château de Vizille rentre dans l’histoire...
Les années passent et le château loge les différentes générations de la famille Perrier.
Entre 1825 et 1869, la bâtisse verra ses jardins réguliers se transformer en somptueux parc romantique. Parallèlement, alors que les extérieurs s’embellissent, 2 incendies se déclarent. Ils auront pour conséquence la perte d’une partie de la forteresse. La célèbre salle du jeu de paume et la grande galerie sont détruites effaçant les derniers vestiges de la Révolution.
Des travaux de restauration sont effectués, mais la tâche est grande et le château sera vendu en 1895 à l’industriel Stéphanois Jean Imbert qui le transformera en hôtel de luxe avant de devenir propriété de l’état en 1924. Le château devient alors résidence d’été des Présidents de la République. 5 présidents Français y séjournent entre 1925 et 1960 dont le Général De Gaulle qui sera le dernier. Il n’y logera qu’une nuit, le temps d’un voyage éclair.
Ce n’est qu’une étape supplémentaire dans la vie de ce bâtiment. Le domaine est alors restauré dans son entièreté et réaménagé. Les travaux, supervisés par l’architecte en chef des monuments historiques Charles Haley respectent l’histoire et l’architecture du château.
Dès 1937, la commune de Vizille transformera le parc du domaine en jardin public.
Après avoir vu passer dans ses murs d’illustres familles comme La Fayette, Casimir Perrier, Adolphe Thiers, Sadi Carnot ou Jean Jaurès, le domaine est racheté par le Conseil général de l’Isère en 1973 qui souhaite anticiper le Bicentenaire de la Révolution Française et marquer la ville d’un symbole fort. Voter la création d’un Musée de la Révolution Française au sein même du château semble la meilleure proposition parmi les nombreux projets existant. Ce superbe monument historique inaugurera le seul Musée de la Révolution Française de l’hexagone le 14 juillet 1984. Cet espace offre au grand public toute une collection d’œuvres d’arts (peintures, sculptures…Etc.) en lien avec cette période mouvementée de l’histoire.
Le 3 octobre 1989, plusieurs parties du domaine dont inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Le château le sera à son tour en 1991.

Le parc du château

Labellisé « jardin remarquable » depuis 2005, le parc du château mérite qu’on lui consacre du temps. Calme et paisible, il propose différentes ambiances où chacun peut se retrouver.
Le domaine comprend un parc paysager ainsi qu’un parc champêtre qui se compose de parterres à la Française, d’un parc avec des arbres rares, le tout agrémentés de cascades, canal, volières, bassins piscicoles et plan d’eau alimentés par les 2 sources situées au fond du parc.
En passant le portail monumental du château, le parc paysager est le premier que l’on distingue. Le parc champêtre quant à lui recouvre l’ancien domaine de chasse du duc de Lesdiguières.
Au fond du parc, se trouve un parc animalier ou s’ébattent biches et daims.
Pour les familles, des jeux pour enfants sont à dispositions et des animations sont mises en place. 3 parcours de courses d’orientations de 1h30 sont réservés aux familles et le quatrième est destiné aux enfants exclusivement.

Le domaine de Vizille est un témoignage exceptionnel d’histoire, d’architecture, mais également de l’évolution de l’art des jardins à travers les époques. Visiter le Domaine de Vizille est un merveilleux voyage à travers 2000 ans d’histoire à travers lequel vous ne pourrez qu’être charmé. C’est l’assurance d’une promenade ou vous serez transporté par toutes les surprises visuelles qui vous attendent.

L’accessibilité

Le domaine de Vizille semble bien aménagé pour les personnes à mobilité réduite.

L’entrée : Lorsque vous arriverez, vous trouverez facilement l’enseigne, perceptible et bien lisible. L’accès de l’entrée principale se fait de plain-pied et les visiteurs sont visibles depuis l’intérieur du Musée. Bien que manuelle, la porte d’accueil est aux normes et facile à maintenir ouverte. De plus, elle possède des marquages sur la partie vitrée.

L’INTÉRIEUR : Le guichet d'accueil est proche de l’entrée et d’une hauteur tout à fait adaptée aux personnes à mobilité réduite. Les allées sont larges et bien dégagées. A proximité, vous trouverez à disposition le plan du Musée.
Ecrit en gros caractère et doté d’un éclairage adapté, toutes les informations sont visibles, lisibles et compréhensibles.
Le musée comporte différents niveaux. Un escalier comprenant des marches de 17cm et pourvu d’une main courante et mène aux différentes salles. Un ascenseur est également à disposition des personnes en fauteuils roulants.

Les EXTÉRIEURS : A proximité du Musée, des places de stationnement "handicapé" sont à disposition et les trottoirs sont abaissés.

Dans le parc :

Activité poneys : ouverte aux enfants porteurs d’un handicap : mini-attelages accompagnés par une monitrice.
Tarif : 6€00 les 20 minutes de promenade
Découverte de la faune et de la flore : A quelques pas de la Maison de l'apiculture se trouve l'enclos de vision permettant aux personnes à mobilité réduite ne pouvant pas se rendre à l'extrémité du parc champêtre, d'observer les espèces principales de cervidés de la réserve animalière.

Informations pratiques

Place du Château
BP 1753
38220 Vizille
Téléphone : 04 76 68 07 35
Courriel : musee-revolution@isere.fr
www.domaine-vizille.fr

ACCES
Par l'autoroute de Sisteron, sortie n°8 Vizille
De Grenoble par Pont-de-Claix (D1075 puis D1085)
Par Brié (Route Napoléon)
Par Uriage (D524, route touristique)
Service régulier d'autocars (Allo Transisère :0820083838) 
Prenez la ligne Transisère Express 3 Vizille - Grenoble, descendez à l'arrêt « Chantefeuille » à Vizille 
OU la ligne Transisère 3000 Le Bourg-d'Oisans - Vizille - Grenoble, arrêt « Les Forges » 
OU la ligne Transisère 4100-4101 Grenoble - La Mure - Corps, arrêt « Les Forges »
plus de renseignements sur : www.transisere.fr

SE GARER
Le parking du centre des congrès La Locomotive sur la D524 à l'entrée de Vizille depuis Uriage est gratuit .

HORAIRES D’OUVERTURE

LE MUSÉE (tous les jours sauf le mardi)
D'avril à octobre : 10h-12h30 et 13h30-18h (fermé le 1er mai).
De novembre à mars : 10h-12h30 et 13h30 à 17h (fermé les jours fériés, et du 24 décembre 2017 au 2 janvier 2018 inclus).

LE PARC
Janvier- février : 10h-17h (fermé le mardi)
Mars-avril-mai : 9h-19h (fermé le mardi et le 1er mai)
Juin-juillet-août : 9h-20h
Septembre-octobre : 9h-19h (fermé le mardi)
Novembre-décembre : 10h-17h (fermé le mardi) 
Les animaux de compagnie et les vélos sont interdits dans le parc (sauf pour les enfants de moins de 6 ans).


AUDIOGUIDES

Mise à disposition gratuite d'audioguides en cinq langues (français, anglais, allemand, italien, espagnol).

TARIFS
Entrée gratuite pour tous !!!
Alors as-tu visité le chateau toi ? Qu'en pense-tu ?

 

 

Commentaires

commentaire

Ancien Posts

priscille
priscille
Présidente et Fondatrice de l'ASSOCIATION ENTRE4ROUES. Rédactrice en chef, Beauty Fly And Co.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Help-Desk