Le stérilet cuivre
12 octobre 2017
L’Etat à nouveau condamné pour défaut de place en SESSAD
14 octobre 2017
Voir tout

Dans le cadre de la section Adultes et handicap, démarches et droit beaucoup de questions reviennent sur les SESSAD.

Les enfants ont un besoin accru de prise en charge dans des structures médicaux-sociales. Le but du SESSAD est de permettre une prise en charge adaptée selon l’âge et la pathologie dans les différents lieux de vie.
Ils peuvent donc proposer des kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes et d’autres praticiens selon les besoins des enfants. Ses praticiens peuvent bénéficier des locaux des lieux de vie plus ceux du SESSAD pour apporter une prise en charge adaptée et efficace. Les enfants peuvent d’ailleurs obtenir une prise en charge de certains praticiens non remboursés dans le cadre libéral.

Pour les lieux de vie éducatifs, le SESSAD peut intervenir dans une école avec une classe ordinaire, ou bien classe ULIS.
Leurs accès se font sur notification de la MDPH

 

 

 


Public : ENFANT de o à 20 ans

décret n°89-798 du 27 octobre 1989.

 

 

 

priscille
priscille
Présidente et Fondatrice de l'ASSOCIATION ENTRE4ROUES. Rédactrice en chef, Beauty Fly And Co.

1 Comment

  1. […] est enfin connu. Pour sa carence de prise en charge, en l’espèce de place pour cet enfant en SESSAD. Condamnation de l’État à verser plus de 106 157 euros, assortie des intérêts légaux€ […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TAILLE POLICE
CONTRASTE